L’impact de la durée de vie sur l’e-commerce

Quels sont les éléments qui conditionnent nos achats ? Le CESE a publié la semaine dernière une étude menée conjointement par l’université Bretagne Sud, l’agence SIRCOME et l’Université de Bohème du Sud pour le compte du Comité Économique et Social Européen. Le but était de s’intéresser à un facteur potentiel: l’affichage de la durée de vie des articles. Petit résumé de l’étude.

Méthodologie de l’étude

L’étude s’est déroulé sur un panel d’environ 3000 européens répartis en France, Espagne, République Tchèque et Benelux. Ces derniers ont eu accès à un site d’achat en ligne fictif présentant 9 catégories de produits (valise, imprimante, cafetière, aspirateur, smartphone, pantalon, chaussures de sport, TV, lave-linge) et les participants pouvaient choisir parmi 10 modèles différents pour chaque catégorie de produit (ex : 10 télévisions) avec des variantes d’affichage. A la fin du parcours d’achat, les internautes étaient basculés sur un questionnaires qui permettait d’évaluer leurs décisions.

Je cite maintenant une des conclusions de l’étude:

En moyenne, les ventes d’un produit sur lequel on affiche une durée de vie supérieure aux produits concurrents ont augmenté de 13,8

Affichage de la durée de vie

4 types d’affichage ont été utilisés dans cette étude pour montrer la durée de vie

duree de vie

Selon l’étude, les labels « durée de vie utile » et « classe énergétique » ont le meilleur retour.
L’impact n’est pas le même selon les types d’articles. Si l’étude s’étonne que les téléviseurs n’aient pas été impactés par cet affichage, on déduit sans peine que les « achats plaisir » comme les smartphones n’ont pas été beaucoup touchés. A l’opposé les valises (+128%) et les imprimantes (+70%) ont connus une augmentation des ventes spectaculaire avec l’affichage de la durée de vie. L’étude a aussi montré que les internautes étaient prêts à payer plus cher un article qui durerait plus longtemps.

Conclusion

L’étude montre que cet affichage est un argument de vente, mais surtout un élément d’information particulièrement intéressant pour les consommateurs. Avec un affichage obligatoire et réglementé, les industriels pourront ainsi faire face à une attente déjà présente chez le consommateur : acheter durable.